Épisode 1 – les lacs Italiens !


Arrivée en Italie

La première frontière que nous traverserons dans notre périple sera celle de l’Italie, que nous franchissons le 25 Août au soir, par la route de Montgenèvre. La nuit tombe, il fait frais (+4°), nous décidons de dormir en haut des pistes d’une station de ski. 

Le lac d’Orta et le Sacromonte

Nous prenons ensuite la direction du Lac d’Orta, pour commencer la série des lacs du nord de l’Italie. C’est le lac le plus à l’ouest, le premier en venant de France il possède une petite île au milieu, que l’on voit depuis le Sacro-Monte, une colline parsemée de chapelles.

L’île San Giulo depuis le Sacro Monte
Le plafond de l’une des nombreuses chapelles du Sacro Monte

Pour fuir les bords du lac trop urbanisés et bétonnés à notre goût, (on se croirait au lac d’Annecy…^^) nous décidons de prendre un peu de hauteur et nous nous réfugions en haut du col de Mottarone (1492m) juste entre le lac d’Orta et le lac Majeur. La route qui y mène est très raide et étroite, mais le calme est au rendez-vous.

Col de Mottarone
Le lac d’Orta depuis le col de Mottarone

Nous repartons en longeant le lac Majeur en direction du prochain : le lac de Côme. Mais nous nous égarons en route et nous nous retrouvons en Suisse sans même le vouloir… Pas de problème, nous ajoutons donc le Lac de Lugano à notre collection lacustre ! Les bords de ce lacs font très « riviera », des promenades très classes, des voitures de luxe, rien de très intéressant… Comme pour Orta, nous fuyons la foule et le béton pour attaquer la périlleuse ascenscion de l’Alpe di colonno (1322m). 

Au sommet nous trouvons un refuge qui a la bonne idée de vendre des « torta » maison accompagnées d’un bon café italien 🙂

Enchantés par la vue, le calme et fatigués de la journée, nous campons sur place. C’était sans compter sur notre visite surprise de 3h du matin… 

Une vache pas très farouche vient passer son museau baveux par la porte !


Le lac de Côme et les villages alentours

Après ce calme alpin, nous redescendons dans la vallée en direction du lac de Côme avec l’intention de visiter les charmants villages qui se tiennent sur ses berges.

Nous commencons par le village de Menaggio, puis après une courte traversée en ferry, ce sera celui de Varenna, tout aussi charmant, mais victime de son succès car très touristique en cette fin de mois d’Août.

Le lac d’Iseo

Nous reprennons la route, toujours plus à l’est, en direction du prochain lac, celui d’Iseo. Plus petit que ses voisins, il est cependant très charmant ! Nous trouvons un petit parking non loin d’une plage où nous allons profiter du soleil estival. 2 Autres véhicules français passent la nuit avec nous.

Le réveil est matinal (6h45 !), et motivés par le temps propice et la beauté du lac, après un petit jus d’oranges pressées, nous décidons de mettre le kayak à l’eau en direction d’un petit château qui se dresse seul sur un îlot tout proche, l’ïle de Loreto, à 2km de la rive. Nous ramons énergiquement contre les vagues formées par le vent (d’ailleurs Lola n’est franchement pas rassurée !). 

Le vent qui se lève avec le soleil, et les nombreux passages de ferries rendent la traversée plus risquée qu’elle n’en a l’air !

Capri, c’est fini…

Après tous ces lacs et ces montagnes, nous touchons à la fin de la partie italienne du voyage. Ce soir du 30 août, nous avons besoin d’une douche chaude et de laver quelques affaires, nous nous dirigeons donc vers un camping à la ferme dans les environs de Venise.

Nous envisageons de visiter la ville, mais un rapide coup d’oeil sur notre carnet de comptes confirme ce que nous pensions déjà : nous avons explosé le budget à cause du prix du diesel italien et à cause de nos nombreux restos 🙂

La cité lacustre devra donc attendre notre un passage sur le retour, ou une autre fois…

Fatigués mais propres, nous nous endormons à la ferme, bercés par le bruit de la basse cour et des avions de l’aéroport tout proche…

Catégories :Italie

1 commentaire

  1. Bonjour!
    Me voici donc aujourd’hui en Italie! Et quel régal pour les yeux ces lacs et ces paysages de montagne que j’aime tant…C’est vraiment grandiose ,des paysages comme j’aime..Et la petite vache qui vient vous saluer!
    La dernière photo inspire la quiétude d’un soir tout tendre,propice à l’endormissement et au bonheur…
    Bonne route et à très vite pour l’aventure qui continue..
    Je vous embrasse

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :